Membership

Les Associations nationales intéressées à la justice criminelle sont fières de regrouper une liste impressionnante de membres œuvrant dans divers domaines et dans l'ensemble du pays. Si vous êtes membre d'une organisation et souhaitez devenir membre, cliquez sur l'onglet adhésion pour plus de détails sur la façon de présenter une demande..

Organisations membres à part entière

 

Les organisations membres à part entière sont celles qui répondent aux critères et conditions d'admission fixées par le conseil d'administration, qui sont souscrits aux objectifs de la Société, qui payent la cotisation, et qui sont admis par une décision du conseil d'administration comme une Organisation Membre. Les organisations membres sont éligibles pour désigner une personne pour être administrateur de la Société et ont le droit de vote aux assemblées annuelles et extraordinaires des membres de la Corporation.

Membres :

 

L'Association des services de réhabilitation sociale du Québec

Continuer...

L'Association des services de réhabilitation sociale du Québec voit à la promotion de l'action communautaire en justice pénale. Concrètement, elle supporte et encourage la participation des citoyens dans la prise en charge des problèmes reliés à la justice.

Elle regroupe des organismes communautaires à but non lucratif œuvrant auprès des personnes ayant des démêlés avec la justice et qui travaillent à la promotion de la prévention du crime par le développement social (ex. : maisons de transition, travaux compensatoires).

L'Association croit que la participation active de la communauté dans la résolution des problèmes liés à la délinquance, contribue au développement social et conséquemment, au mieux-être de notre collectivité.

De manière plus précise, l'ASRSQ a pour mission « de soutenir collectivement les membres et les bénévoles de son réseau et de faire la promotion de la participation des citoyens et des organismes communautaires dans les domaines de la prévention de la criminalité, de la réinsertion sociale des personnes délinquantes adultes, tout en contribuant à l'amélioration de la justice traitant de la délinquance.

www.asrsq.ca | 2000, boul. St-Joseph E. Montréal QC H2H 1E4 Tel: 514-521-3733

Patrick Altimas, Directeur général, paltimas@asrsq.ca

Association in Defence of the Wrongly Convicted (AIDWYC)

Continuer...

L'Association pour la défense des personnes injustement condamnées (AIDWYC) est une organisation à but non lucratif dédiée à identifier, et innocenter des individus reconnus coupables de crimes qu'ils n'ont pas commis, ainsi que de prévenir de telles injustices dans le futur à travers de la sensibilisation et des réformes. Fondée en 1993, l'AIDWYC est le successeur direct du Comité de Justice pour Guy-Paul Morin, composé à l'époque d'un petit groupe de bénévoles. Après la libération sous caution de M. Morin en février 1993, en attente de son appel, le Comité s'est reconstitué en tant qu'AIDWYC. Depuis, la cinquantaine de bénévoles de l'AIDWYC ont revu des centaines de cas, menant à l'exonération complète de 14 individus.

www.aidwyc.org | 408-111, rue Peter, Toronto (ON) M5V 2H1 Tel: 416-504-7500

Win Wahrer, Client Services Director, wwahrer@aidwyc.org

Institut canadien de formation (ICF)

Continuer...

L'Institut canadien de formation est un organisme sans but lucratif géré par un conseil d'administration bénévole; il a été constitué en société le 12 avril 1984. L'ICF vise à améliorer la prestation de services à l'intention de personnes vulnérables au sein du système de justice pénale et des organismes de services sociaux et humanitaires qui s'y rattachent en offrant de la formation, en participant à des actions concertées, en privilégiant la recherche appliquée et des projets de démonstration, en offrant des services de consultation et en élaborant du matériel documentaire. L'ICF agit dans un cadre de collectivités, de personnes et de familles en santé.

L'ICF a pour mission d'accroître l'efficacité des services à la clientèle offerts par les services de justice pénale et d'autres services intégrés de santé comportementale par le biais de la formation, du réseautage, d'actions concertées, de la recherche appliquée et de projets de démonstration, de même qu'en facilitant le développement personnel, professionnel et organisationnel à l'échelle du pays.

L'ICF met l'accent sur « la formation de personnes qui viennent en aide à d'autres personnes. »

www.cantraining.org | 50, ave. Euston, Toronto (ON) M4J 3N3 Tel: 1-877-889-6158

John Sawdon, Directeur général, jsawdon@cantraining.org

Association canadienne pour l'intégration communautaire

Continuer...

L'Association canadienne pour l'intégration communautaire est une association de familles qui aide les personnes ayant une déficience intellectuelle et leur famille à être des chefs de file pour la promotion de l'intégration dans leur vie et dans leur communauté. Nous atteignons ces objectifs au Canada et dans le monde en partageant des renseignements, en encourageant le leadership pour l'intégration, en engageant les chefs de file de communautés et les décideurs, en favorisant l'innovation et en appuyant la recherche. Nous avons pour objectifs de réaliser la pleine participation dans la vie communautaire, d'éliminer la marginalisation et la discrimination en raison de la déficience intellectuelle, de favoriser le respect pour la diversité et les droits de la personne afin d'assurer l'égalité de tous les Canadiens.

www.cacl.ca | Kinsmen Building, York University, 4700 Keele Street Toronto ON M3J 1P3 Tel: 416-661-9611

Contact par intérim : Maha Toubassy: mahat@cacl.ca

Association canadienne des Sociétés Elizabeth Fry

Continuer...

L'ACSEF est une association de sociétés autonomes dont la mission est de venir en aide aux femmes confrontées au système de justice pénale ou qui sont susceptibles de faire l'objet d'accusations criminelles ou pénales. Ensemble, les Sociétés Élizabeth Fry déterminent les valeurs et les positions de l'Association et en font la promotion, cherchant à faire reconnaître le droit de ces femmes à un traitement juste et égalitaire dans les services et les programmes qui leurs sont destinés, en sensibilisant le public, par la recherche et en intervenant dans les débats portant sur les réformes administratives et législatives, tant au plan régional que national et international.

www.elizabethfry.ca | 701-151, rue Slater, Ottawa (ON) K1P 5H3 Tel: 613-238-2422

Kim Pate, Directrice générale, kpate@web.ca

Association du barreau canadien

Continuer...

L'ABC est un organisme bénévole, professionnel qui a été créé en 1896 et constitué en personne morale par une Loi spéciale du Parlement le 15 avril 1921. Aujourd'hui, l'Association représente plus de 37 000 avocats, avocates, juges, notaires, professeurs, professeures, étudiants et étudiantes en droit dans l'ensemble du Canada. Environ deux-tiers des avocats et notaires en exercice sont membres de l'ABC. Le mandat de l'Association du Barreau canadien consiste à :

  • améliorer et faire respecter le droit;
  • améliorer l'administration de la justice;
  • améliorer et promouvoir l'accès à la justice;
  • promouvoir l'égalité des sexes au sein de la profession juridique et du système judiciaire;
  • améliorer et promouvoir les connai.


www.cba.org
| 500 – 865, ave. Carling, Ottawa (ON) K1S 5S8 Tel: 1-800-267-8860

Michael Jackson, Membre, CBA, mjacksonlaw@telus.net
Gaylene Schellenberg, Avocat salarié, CBA (613) 237-2925 x139, gaylenes@cba.org

Association canadienne de justice pénale

Continuer...

Reconnaissant que le système de justice pénale doit être centré sur la personne et répondre à ses besoins, l'Association canadienne de justice pénale se veut un organisme qui chapeaute toutes les composantes du système de justice pénale, y compris le grand public. Elle vise à promouvoir une réflexion éclairée et responsable afin de contribuer au développement d'un système de justice plus humain, équitable et efficace.

www.ccja-acjp.ca | 101-320, ave. Parkdale, Ottawa (ON) K1Y 4X9 Tel: 613-725-3715

Irving Kulik, Directeur exécutif, CCJA irvingkulik@rogers.com

Regroupement canadien d'aide aux familles des détenu(e)s (RCAFD)

Continuer...

En contribuant à bâtir des milieux de vie plus stables et plus sûrs, en offrant un soutien aux familles qui doivent composer avec le comportement criminel, l'incarcération et la réinsertion sociale, le RCAFD offre une approche de justice réparatrice aux familles de détenu(e)s adultes. Les services actuels du RCAFD misent sur la famille en tant qu'atout de prévention de la criminalité et de réinsertion sociale réussie. L'approche du RCAFD est basée sur un continuum de soins, qui inclut l'orientation des familles lors de la prise en charge et de l'évaluation des détenu(e)s, des services au cours de l'incarcération et un appui à la réintégration familiale, de même que des services post pénaux. Les services offerts incluent une ligne téléphonique sans frais offrant de l'information et des services d'aide et référence à l'intention des familles; des publications informatives destinées aux familles; l'élaboration de politiques et de programmes; des centres de ressources à l'intention des visiteurs; de la formation à l'intention du personnel et des bénévoles.

www.cfcn-rcafd.org | C.P 35040, Kingston (ON) K7L 5S5 Tel: 613-541-0743

Louise Leonardi, Directrice générale, board@cfcn-rcafd.org

Secours Quaker Canadien

Continuer...

Au Canada, le Secours Quaker Canadien, fondé en 1931, est le principal organe de témoignage et d'aide sociale de la Société des Amis. L'implication des Quakers est ancrée dans le service. Ils sont guidés par une vision du monde où la paix et la justice prévalent, où les causes de la guerre et de l'oppression ont été éliminées, un monde où la Création dans son ensemble est traitée avec respect et où les collectivités sont libres d'atteindre leur plein potentiel..

Quakers Fostering Justice(QFJ), un programme de Secours Quaker Canadien, a pour but à long terme de favoriser un mode de vie qui soit empreint de justice et de compassion. Cela amène les Quakers à communiquer de manière créatrice que, en dépit des torts et des conflits qui vont continuer de faire partie du tissu de l'expérience humaine; s'ils sont blessés, ils visent à éviter de réagir par le châtiment ou les prisons..

www.quakerservice.ca/ | 60 ave. Lowther, Toronto ON M5R 1C7 Tel: (416) 920-5213

Coordonnatrice de programme (intérim): Kate Johnson, Kate.Johnson@csc-scc.gc.ca

Société canadienne de psychologie

Continuer...

La SCP a été créée en 1939 et a été constituée en corporation en vertu de la partie II de la Loi sur les corporations canadiennes en mai 1950. La SCP a pour objet de :

  • Améliorer la santé et le bien-être de tous les Canadiens;
  • Promouvoir l'excellence et l'innovation dans la recherche, l'éducation et la pratique en psychologie;
  • Promouvoir l'avancement, le développement, la diffusion et l'application des connaissances en psychologie; et
  • Fournir des services de haute qualité aux membres.


Afin de s'acquitter de sa mission, de ses objectifs et de ses responsabilités, il est important que la SCP énonce clairement ses buts et ses stratégies : orientations stratégiques des portefeuilles de la SCP de 2008 à 2013 (Fichier PDF).

www.cpa.ca | 702 - 141 ave. Laurier Ouest, Ottawa (ON) K1P 5J3 Tel: 1-888-472-0657

J. Stephen Wormith, directeur par mandat special, s.wormith@usask.ca

Conseil des Églises pour la justice et la criminologie

Continuer...

Le Conseil des Eglises pour la justice et la criminologie (CEJC) est un organisme bilingue et oecuménique établi depuis 1974. Il a été fondé sous la responsabilité du Conseil canadien de Eglises et de la Conférence des évêques catholiques du Canada. Il regroupe dix confessions à travers le Canada. Nos églises nomment des membres, provenant de différentes régions du Canada, et qui ont de l'expérience et une expertise dans les domaines judicaire et carcéral.

Le CEJC s'intéresse à un large éventail de questions, dont les principales sont :

  • alternatives aux peines d'incarcération,
  • familles des détenus,
  • femmes face au système judiciaire,
  • justice des autochtones,
  • jeunes et violence,
  • longues sentences,
  • libérations conditionnelles,
  • peine de mort,
  • racisme,
  • réforme du droit criminel,
  • victimes de la violence,
  • violence familiale,
  • violence urbaine,
  • prévention de la violence,
  • preoccupations de la communauté, et
  • actes criminels à nature sexuelle.

www.ccjc.ca | 303-200, rue Isabella, Ottawa (ON) K1S 1V7

Janet Handy, Directrice générale, Tel: 613-563-1688 x 103 jhandy@ccjc.ca

Société John Howard du Canada

Continuer...

La Société John Howard du Canada est un organisme qui réunis un groupe des sociétés provinciales et territoriales qui sont dirigées par des gens dont le but est de comprendre et répondre aux problèmes causé par la criminalité et le système pénal. Elle a pour but des réponses effective, juste et humaine vis-à-vis les causes et le conséquences de la criminalité.

www.johnhoward.ca | 809 Blackburn Mews Kingston ON K7P 2N6 Tel: 613-384-6272

Catherine Latimer, Directrice générale, clatimer@johnhoward.ca

Comité central mennonite du Canada

Continuer...

Le Comité central mennonite du Canada voue de l'amour et de la compassion pour tous au nom du Christ en comblant des besoins humains de base et en travaillant pour la paix et la justice. Son Programme de justice réparatrice favorise le développement et l'essor de la justice réparatrice au Canada au moyen de partenariats avec des programmes et organismes de la base et des coalitions nationales..

www.mcc.org/canada/ | 50, ave. Kent, Kitchener (ON) N2G 3R1 Tel: 1-800-313-6226

Eileen Henderson, Coordonnatrice de Programme Justice Réparatrice (CCM ON) eileenh@mennonitecc.on.ca

Native Counselling Services of Alberta

Continuer...

La mission des Native Counselling Services of Alberta est de favoriser le développement et le bien-être global des familles et des collectivités autochtones. En respectant les différences de chacun, ils visent à promouvoir le traitement juste et équitable des Autochtones et militent pour le développement futur de leurs partenaires. En nouant et en maintenant des partenariats solides et en privilégiant les bonnes relations, ils sont voués à une action proactive dans notre milieu en évolution. Ils continueront de planifier de manière stratégique et d'offrir des programmes culturellement adaptés ainsi que de l'éducation publique par le biais d'une gestion transparente et responsable des ressources.

www.ncsa.ca | 10975 rue 124, Edmonton (AB) T5M 0H9 Tel: 780-451-4002

Allen Benson, Allen Benson, Chef de la direction, allen-benson@ncsa.ca

Seventh Step Society of Canada

Continuer...

La Seventh Step Society of Canada a été constituée en société en 1981 afin d'unifier les différents chapitres Seventh Step du pays dans le but principal de réduire la récidive. Une façon de penser réaliste, des pressions positives exercées par des pairs et une philosophie d'entraide peuvent aider des délinquants incorrigibles et récidivistes à changer de comportement et d'attitude et à devenir des membres productifs de la collectivité, notamment en offrant des forums de discussion hebdomadaires à l'intention de détenus et d'ex-détenus en établissement ou dans la collectivité; en faisant la promotion des principes d'une bonne citoyenneté et de collaboration; en offrant des services d'éducation publique en matière de criminalité et de réadaptation des délinquants. Ce programme met à contribution des non-délinquants, des délinquants et des ex-délinquants dans le but de créer une approche de triade qui présente d'innombrables exemples et possibilités desquels le délinquant puisse puiser.

www.7thstep.ca | 2017–246, Stewart Green SO, Calgary (AB) T3H 3C8 Tel: 403-650-1902

George Myette, Directeur général, georgemyette@gmail.com

Société Saint-Léonard du Canada

Continuer...

La mission de la SSLC est de promouvoir la formulation de politiques éclairées et compatissantes en matière de justice et un leadership responsable qui contribueront à des collectivités plus sûres. La Société :

  • endosse les approches de justice pénale et sociale reposant sur des données concluantes;
  • oeuvre dans les domaines de la recherche et de l'élaboration des politiques;
  • offre un soutien à ses membres affiliés;
  • s'applique à créer des liens de collaboration et de communication entre les personnes et les organismes voués à la justice sociale.


www.stleonards.ca
| 208-211 ave. Bronson, Ottawa, Ontario K1R 6H5 Tel: 613-233-5170

Elizabeth White, Directrice générale, eawhite@on.aibn.com

Armée du Salut

Continuer...

L'Armée du Salut est un organisme chrétien international qui œuvre au Canada depuis 1882. Elle est aujourd'hui le plus important fournisseur de services sociaux de première ligne au pays après le gouvernement. Jour après jour, l'Armée du Salut offre de l'espoir et du soutien aux personnes les plus vulnérables dans 124 pays et quelque 400 collectivités du Canada. En outre, elle fournit une aide concrète aux familles, et répond aux besoins essentiels des gens sous la forme de refuges pour les sans-abri et de services de réadaptation à l'intention de ceux qui ont perdu la maîtrise de leur vie en raison d'une dépendance.

En 1890, l'Armée du Salut a mis sur pied un programme de services correctionnels et de justice. Au moyen de pratiques qui puisent leurs racines dans la spiritualité autochtone et les Écritures, l'Armée du Salut s'efforce de trouver des façons de réparer le mal qui a été fait et de réduire les occasions de commettre des crimes dans l'avenir, souvent en aidant les personnes à risque à renouer des liens, et en abordant les problèmes sociaux sous-jacents qui entraînent ces méfaits. L'Armée du Salut estime que la justice réparatrice constitue l'approche la plus productive pour toutes les parties concernées. À cet égard, elle met à la disposition des Canadiens une vaste gamme de services correctionnels et de justice, notamment :

  • des services d'aumônerie à la cour, et dans les établissements et la collectivité;
  • du soutien devant les tribunaux consacrés aux infractions liées à la drogue et à la santé mentale, entre autres.
  • des programmes en établissement à l'intention de délinquants adultes sous responsabilité fédérale et de jeunes qui purgent des peines ou qui sont en détention provisoire;
  • des services de traitement des dépendances offerts en établissement;
  • des services de soutien juridique bénévoles;
  • des programmes d'ordonnance de service communautaire et de déjudiciarisation;
  • des programmes de surveillance des personnes en liberté sous caution;
  • des programmes de cercle de soutien et de responsabilité (CSR);
  • des programmes de surveillance électronique;
  • des services de counseling, de réinsertion et d'établissement de relations;
  • des séances de groupe pour adultes sur la gestion de la colère, la prévention de la violence, du vol et de la prostitution, la sensibilisation aux substances psychoactives, à la rage au volant et au jeu, ainsi que des cours d'entretien domestique et d'étude biblique;
  • l'animation du programme de services correctionnels pour Service correctionnel Canada;
  • des programmes à l'intention des conjoints et des enfants de contrevenants;
  • des programmes pour les jeunes : sensibilisation aux substances psychoactives et à l'intimidation, acquisition de compétences psychosociales, mentorat, leadership, aptitudes à la vie quotidienne, établissement de relations, etc.;
  • comité sur la justice et les jeunes.


L'Armée du Salut offre également d'autres services sociaux aux Canadiens dans le besoin, par exemple aux personnes aux prises avec le système de justice pénale, notamment des refuges pour les sans-abri, des services d'hébergement d'urgence, des services de traitement de la toxicomanie, du soutien matériel, psychologique et spirituel (services communautaires et d'aide à la famille), des programmes d'amélioration des capacités de lecture et d'écriture et des compétences professionnelles, des programmes pour les jeunes, etc.

L'Armée du Salut estime que tous les êtres humains ont été créés à l'image de Dieu, et qu'ils méritent d'être traités avec dignité et respect. Elle est déterminée à ce que les droits de chacun, y compris ceux des personnes au sein du système de services correctionnels et de justice, soient respectés. Aux yeux de Dieu, tous les êtres humains peuvent être rachetés.

www.salvationarmy.ca | Administration centrale territoriale, 2, Blvd. Overlea, Toronto (ON) M4H 1P4 Tel: 416.425.2111

Caitlin Bancroft, Consultante en matière de Services Sociaux, caitlin_bancroft@can.salvationarmy.org

YOUCAN (Association Jeunesse Canada)

Continuer...

YOUCAN est un organisme qui concentre son attention sur des programmes axés sur la résolution pacifique des conflits et de prévention de la violence dirigés par des jeunes à l'échelle nationale et internationale. YOUCAN est un organisme national sans but lucratif dont la mission est : « de soutenir les jeunes afin qu'ils s'engagent, et inspirent d'autres jeunes, à résoudre les conflits pacifiquement et à développer des relations saines dans leur communauté.

www.youcan.ca | St. Paul's University, 223 Main St. Ottawa ON K1S 1C4 Tel: 1-888-4-YOUCAN

Dave Farthing, Chef de la direction, Dave.Farthing@youcan.ca

Organisations membres associées

 

Les organisations membres associées sont celles qui répondent à la plupart des critères et conditions d'admission fixées par le conseil d'administration, qui souscrivent aux objectifs de la Société, qui payent la cotisation, et qui sont admis par une décision du conseil d'administration comme une organisation associée. Les organisations associés ne sont pas admissibles à désigner une personne pour être administrateur de la Société, mais peuvent assister à des forums généraux de la Société. Normalement, le remboursement des coûts de déplacements du trajet qui serait versée aux membres à part entière ne seront pas versés aux membres associés.

Membres :

 

Comité interconfessionnel de l'aumônerie

Continuer...

Le Comité interconfessionnel de l'aumônerie du Service Correctionnel du Canada (C.I.A.) est un comité composé des différents communautés de foi présentes au Canada. Les délégués sont nommés par leurs églises respectives et par d'autres groupes confessionnels dans le but de coordonner, d'assurer et d'appuyer le ministère pastoral dans le cadre des services d'aumônerie du SCC dans la collectivité ou dans les établissements carcéraux fédéraux.

www.comiteinterconfessionneldelaumonerie.ca

Monique Marchand, Présidente: Monique@romancatholic.kingston.on.ca

Laura Patrie, Sécrétaire éxécutive: exec.sec@interfaithchaplaincy.ca

Pour adhérer

La loi applicable aux organismes sans but lucratif est entrée en vigueur en octobre 2011 et a mené à un examen des règlements administratifs des ANIJC désireuses d'assurer leur conformité à cette Loi sur les corporations canadiennes et ses règlements. De ce fait, nous sommes actuellement à examiner notre politique relative aux adhésions..

Pour respecter les critères actuels applicables aux organisations membres à part entière, celles-ci doivent :

  • œuvrer dans les domaines de la justice sociale et criminelle;
  • reconnaître l'importance des dispositions législatives relatives à l'application régulière de la loi;
  • accorder de l'importance à la recherche comme fondement de politiques sociales saines;
  • promouvoir le développement social plutôt que des mesures punitives en réaction à la criminalité;
  • être un organisme autonome;
  • exister pour servir l'intérêt public;
  • ne pas répartir de profits à ses membres;
  • être indépendantes et distinctes de toute structure formelle du gouvernement ou du secteur privé;
  • compter dans une mesure importante sur des bénévoles (p.ex. pour son conseil d'administration);
  • œuvrer sur la scène nationale;
  • maintenir une base identifiable de membres;
  • avoir un haut niveau de crédibilité;
  • être engagée de manière active à la poursuite de leurs objectifs énoncés par le biais de stratégies et d'activités acceptables dans une société libre et démocratique;
  • soutenir les droits de la personne, la Charte, ou être engagées autrement dans la lutte pour l'égalité;
  • accepter d'assister à des réunions régulières, à des forums et activités organisées par les ANIJC et de déléguer une personne au conseil d'administration.


L'admission d'une organisation en tant que membre à part entière ou membre associé relève du conseil d'administration des ANIJC.

Des formulaires de demande seront mis à la disposition des membres admissibles au cours des prochains mois, une fois que les ANIJC auront complété leur examen de la politique relative aux adhésions.

 


Gravitant autour de l'ANIJC
  • Cliquez ici pour lire le premier numéro du bulletin électronique SAGE, produit par le Conseil des Églises pour la justice et la criminologie (CEJC)
  • Il existe aujourd'hui 16 sites de Cercles de soutien et de responsabilité (CSR) partout au Canada. Des recherches récentes (Wilson, Cortoni et McWhinnie, 2009) ont démontré que le taux de récidive sexuel des hommes participant aux CSR est de 80% inférieur à celui des délinquants qui ne participant pas aux CSR. D'importantes réductions ont aussi été constatées dans les taux de récidive des autres types d'infraction. Pour plus de détails, cliquez ici.
  • L'Association du Barreau canadien a adopté en août 2011 plusieurs résolutions recommandant vivement aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux de passer à l'action sur certains enjeux, notamment (fichiers PDF) :
    - Mesures visant à mettre fin à l'intimidation motivée par l'homophobie et la transphobie
    - Les personnes atteintes de maladies mentales et le système de justice pénale
    - Justice et détermination de la peine
    - Intervention face aux mauvais traitements infligés aux personnes âgées
    - Ressources de l'appareil judiciaire
    - Préservation du principe d'une attention particulière accordée aux autochtones au sein du système de justice pénale
    Prenez connaissance des résolutions de l'Association du Barreau canadien : http://www.cba.org/ABC/resolutions/2011res/
  • De concert avec des organismes communautaires du milieu de l'emploi et de l'employabilité au Québec, l'ASRSQ a créé un site Web qui présente de l'information pertinente relative aux impacts d'un casier judiciaire; disponible ici : www.casierjudiciaire.ca.
  • Vous voulez devenir bénévole? Les ANIJC peuvent vous faire part des occasions qui s'offrent et de suggestions. Consultez notre formulaire de demande en ligne ou contactez- nous pour plus de renseignements.
  • La Seventh Step Society of Canada a obtenu une petite subvention du Programme de contributions pour l'élaboration de politiques (PCEP) de Sécurité publique Canada visant à lui permettre de recruter, de former et de contribuer au développement de bénévoles appelés à offrir le programme de la Société 7th Step dans les collectivités et les établissements de la Région du Pacifique. La Société a entrepris de s'établir dans la région d'Abbottsford et espère étendre ses activités à la région du Grand Vancouver. Un groupe d'entraide 7th Step se rend actuellement à l'établissement de Matsqui. Consultez le nouveau site Web de la Société 7th Step : www.7thstep.ca
  • L'Armée du Salut constitue le plus important fournisseur de services sociaux au Canada après les gouvernements, à ce titre elle offre un appui sans précédent aux personnes les plus vulnérables de la société. Grâce à la générosité de la population, en 2010 :
    - L'Armée du Salut a offert un lit à 6 350 personnes cherchant un abri – des hommes, des femmes et des familles canadiennes aux prises avec des problèmes de toxicomanie, d'alcool et de santé mentale.
    - L'Armée du Salut a servi 2,7 millions de repas.
    - L'Armée du Salut a aidé 1 152 700 personnes ayant besoin de nourriture, de vêtements ou d'une autre forme d'aide matérielle.
  • L'Association canadienne de justice pénale publie en ligne du contenu et des résumés d'articles provenant de la Revue canadienne de criminologie et de justice pénale : http://www.ccja-acjp.ca/fr/rcc.html.
  • Prenez connaissance du document Le système correctionnel et la mise en liberté sous condition au Canada - Notions générales 2010
  • Processus d'examen stratégique des ANIJC : Grâce au généreux appui de Sécurité publique Canada, les ANIJC ont pu retenir les services de Tim Fleming et Sybil Frei, des experts-conseils professionnels de la firme One World Inc., qui ont aidé à concevoir, élaborer, faciliter et mettre en oeuvre un processus d'examen stratégique visant à préciser nos rôles et à améliorer nos relations.
    S'appuyant sur l'approche SOAR (strengths, opportunities, aspirations and results [forces, possibilités, aspirations et résultats]), ce processus comportait notamment des séances en face à face, un atelier sur le partenariat, des téléconférences, des réunions de groupes consultatifs, de même que des entrevues internes et externes avec des membres, des employés et des partenaires clés des ANIJC.
    Les membres ont élaboré un énoncé de vision et dégagé trois champs d'action prioritaires qui serviront à orienter nos activités jusqu'en 2014.
    Le processus a abouti à un plan d'action à la fin de l'exercice 2010-2011; thesdflar basis. celui-ci fait état de certaines initiatives qui permettraient de donner plus de visibilité aux ANIJC et à leurs membres sur une base régulière. Nous sommes impatients de nous attaquer plus efficacement à des enjeux d'intérêt commun avec nos partenaires afin d'améliorer notre contribution aux divers secteurs de la justice criminelle et sociale.
    Pour en savoir plus sur le processus d'xamen stratégique, cliquez ici.
  • La Société de criminologie du Québec (SCQ) présente son nouveau colloque, qui se tiendra les 15 et 16 novembre 2012 à Montréal. Cliquez sur les liens suivants pour plus d'information :
    - Descriptions des ateliers (PDF)
    - Déroulement du colloque (PDF)
    - Autres infos/inscription
  • Le CEJC vient de publier son Rapport sur le rassemblement des sites de Cercles de soutien et de responsabilité (CSR) de 2011. Cliquez ici pour télécharger le Compte Rendu du Rassemblement des sites de CSR 2011.
  • Le 11 avril 2012, le gouvernement fédéral a cessé de financer Option-Vie, un programme primé et reconnu internationalement offrant un accompagnement à des détenus condamnés à une peine d'emprisonnement à vie. Depuis plus de 20 ans, des hommes et des femmes condamnés à perpétuité et ayant démontré leur capacité de réintégrer la société avec succès offraient un appui, une relation d'amitié et une aide psychosociale à des hommes et des femmes en train de purger de longues peines ou des peines à perpétuité. Ils offraient l'espoir qu'il puisse exister « une vie après une vie ».
    La fin de ce programme constitue une énorme perte au chapitre des services correctionnels efficaces et ces coupes auront des répercussions sur de nombreux employés dévoués et assidus qui ont consacré de leur temps à aider certaines des personnes les plus vulnérables au sein du système des pénitenciers canadiens. La Société St-Léonard du Canada [en anglais seulement] effectuera des mises à jour ponctuelles traitant des moyens de continuer de venir en aide à ceux qui en ont besoin et des moyens de poursuivre l'action dans l'esprit d'Option-Vie.
  • Le but du Programme de justice coopérative est de démontrer que la mise en œuvre d'une approche réparatrice permettait, dans des instances où des adultes et des adolescents avaient perpétré des crimes graves, d'assurer une justice plus concrète aux diverses parties en cause, soit les victimes, les contrevenants et la collectivité dans son ensemble.
  • Jubilé de la Société John Howard du Canada : La Société John Howard du Canada célébrera son 50e anniversaire en 2012.
  • Renseignez-vous au sujet des activités du Comité central mennonite au Québec sur le site http://mccquebec.ca/.
  • Depuis 1989, l'ASRSQ a produit Porte ouverte Pour vous abonner au Porte ouverte (c'est gratuit!) communiquez avec l'ASRSQ : info@asrsq.ca
  • Le saviez-vous? Dans le but d'assurer une intervention de qualité auprès de la clientèle contrevenante, d'offrir des outils aux intervenants qui répondent aux exigences de leur pratique et de contribuer au savoir, au savoir-être et savoir-faire de ces derniers, l'Association des services de réhabilitation sociale du Québec (ASRSQ) offre un programme de formation aux intervenants, aux gestionnaires et bénévoles qui œuvrent dans le réseau communautaire.
  • Consultez les Références Factuelles de L'Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry (ACSEF) :
    - Femmes autochtones
    - Nécessité de solutions communautaires
    - Femmes criminalisées et incarcérées
    - Santé et santé mentale
    - Coûts humains et financiers de l'emprisonnement
    - Conséquences à long terme des actes de violence et des traumatismes
    - Peines minimales obligatoires - Une solution en quête d'un problème
    - Risques d'empiètement du droit pénal sur la justice économique et sociale
    - La violence contre les femmes et les enfants
    - Jeunes femmes
  • Le rapport de recherche Analyse descriptive de la situation des pères incarcéréproduit par le Regroupement canadien d'aide aux familles des détenu(e)s en 2007 estime "que les enfants de pères purgeant une peine de ressort fédéral sont de deux à quatre fois plus susceptibles d'avoir des démêlés avec la justice que les autres enfants du Canada."
  • Kim Pate (au centre) s'est vu remettre le Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel des mains d'Howard Sapers (à droite), en compagnie d'Ed McIsaac.
  • L'autonomisation des communautés fondée sur l'entrepreneuriat social : notre atelier annuel sur les politiques a été présenté conjointement avec Sécurité publique Canada et Justice Canada en et a encore une fois connu un succès retentissant. L'autonomisation des communautés fondée sur l'entrepreneuriat social a permis de mettre en présence des experts nationaux de premier plan, tels David LePage et une conférencière d'envergure internationale, Diane Williams de la Safer Foundation. On a dit que cet atelier avait été le plus réussi du genre de mémoire récente et qu'il avait contribué à encourager l'élaboration de 12 projets d'entreprenariat social au sein de diverses collectivités et de Sécurité publique Canada. Cliquez ici pour prendre connaissance du rapport [en anglais seulement].
  • L'année 2012 marquera le 20e anniversaire de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition promulguée le 1er novembre 1992.
  • Les ANIJC favorisent et appuient que leurs membres puissent apprendre, faire le plein d'énergie et devenir plus forts par le biais de dialogue entre eux et d'autres acteurs des domaines de la justice criminelle et de la justice sociale. De ce fait, les ANIJC soutiennent la capacité de leurs membres d'agir comme catalyseurs du changement en lien avec leur mission d'offrir des réponses de justice efficaces qui contribuent à la protection et la promotion des droits de la personne.
    La force des ANIJC repose tant sur sa diversité que sur son unité.
  • Patrick Altimas, ASRSQ, et Elizabeth White, SSLC
  • Allen Benson, NCSA, et Mary Campbell, Sécurité publique Canada
  • Le Service correctionnel du Canada annonce le début de la période de mise en candidature pour le prix national de la justice réparatrice Ron Wiebe 2011. Pour obtenir plus de renseignements sur la justice réparatrice, les critères de mise en candidature ou le processus de mise en candidature, veuillez consulter le site Web de la justice réparatrice du SCC.
  • Félicitations à Kim Pate, directrice générale de l'ACSEF, un membre des ANIJC, qui s'est vu décerner un doctorat honorifique de l'Université d'Ottawa, le 3 juin 2012.
  • La Commission de la santé mentale du Canada a écrit une page d'histoire le 8 mai dernier à l'occasion du dévoilement officiel de la première Stratégie en matière de santé mentale pour le Canada, un plan pour améliorer le système de santé mentale. Voyez cet événement en vidéo | Cliquez ici pour en savoir plus.